Inuyasha & Sesshômaru RPG
Bienvenue!

Te voici sur le forum RPG Inuyasha basé et sur la série, et sur le troisième film "L'épée de la conquète" du monde! Il est encore récent certes mais se développera vite si tu t'inscris.

Tu connais la série mais pas le film? Tu ne connais pas la série tout court ou juste le manga? Tu es un joueur débutant? N'aie crainte! Le Staff est là pour t'aider, n'hésite pas à poser tes questions.

Pour le moment, les personnages du manga commencent à être pris, dépèche toi si tu veux en incarner un donc!
Pour le reste, nous t'invitons à lire le règlement, les descriptions des différentes races que tu peux incarner et le contexte.

Bon jeu et en espérant te voir bientôt parmi nous!

Inuyasha & Sesshômaru RPG

Sou'unga est de retour et des âmes défuntes ont réussi à revenir parmi nous. Venez aider nos héros à à combattre cette nouvelle menace!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yusuyuki Takashi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yusuyuki Takashi
Chasseur de yôkai implacable
avatar

Messages : 11
Exp : 15
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Yusuyuki Takashi   Mer 20 Juil - 15:56

Votre Pseudo

  • Nom : Takashi
    Prénom: Yasuyuki
    Surnom: Shiin’Yôkai
    Age: 23 ans

    Sexe: Masculin
    Orientation sexuelle: Hétérosexuel
    Peuple: Humain/ Shinmatsuei
    Métier ou Statut: Mercenaire/Chasseur de yôkais


Pouvoirs: Aucun, il est humain.
Armes: Yasuyuki possède comme seules armes un katana (sabre), un wakizashi (sabre court), un tanto (dague) et un daikyû (arc long). Il entretient chacune de ses armes pour qu’elles restent dans un état impeccable et il ne laissera jamais un autre que lui les prendre. Ce sont des armes des plus ordinaires qui lui viennent en majeure partie de son père qui était un Ronin. Le reste vient avec l’argent des contrats qu’il a accomplis.
Autres objets: Il possède une armure complète de samouraï qu’il entretient aussi minutieusement que ses armes et qu’il garde dans un état aussi impeccable, jugeant qu’une partie de son devoir est de garder son équipement à une qualité inégalée par personne. Elle lui vient elle aussi de son père.

Description physique:
Yusuyuki est un homme assez grand avec son 1m82 et la vie qu'il a menée l'a apporté à avoir une musculature qui s'accommode bien à sa taille. En effet, son corps à une puissance visible à l'oeil et dans son armure, il ne manque plus que ces armes pour être des plus menaçant. Peu d'humains oseraient venir s'en prendre à lui et il est rarement victime des attaques de brigand sur la route. Ses courts cheveux noirs sont rarement visibles sous le casque et le masque qu'il porte, tout comme son visage aux traits durs et solides. Ses yeux verts sont la seule chose de son visage que les gens peuvent voir lors d'un combat avec lui. Son masque quant à lui fait un peu penser à un yôkai malveillant qu'il combat tant de par ses crocs et ses cornes qui en sortent et l'air austère qu'il a, souligner par des peintures habilement positionnées.

Ses bras et ses mains sont ceux d'un combattant et porte les marques d'un homme ayant travaillé durement tout au long de sa vie. Ses épaules sont larges et solides, il se tient droit et fier en toute situation, à moins qu'il ne soit physiquement impossible de tenir la position. D'ailleurs, à la jonction de son épaule gauche et son bras gauche, il porte la marque des revenants qu'il ne dissimule jamais. Il n'a pas un lot de cicatrice énorme, mais il peut réciter le combat et l'histoire de chacune d'entre elles. Beaucoup plus pour lui des marques d'échecs et d'incompétences que des trophées de guerre, il n'aime pas particulièrement en parler ou les affichés. Ses jambes sont elles aussi puissantes et impressionnantes, laissant croire qu'il n'a aucune difficulté à marcher ou courir avec le poids de son armure, même si la course ne sera pas forcément longue.

Sinon, un charisme et un une force de caractère, produisant un tempérament de chef certain, émane de son corps. Ajouté à cela un corps qui semble aussi solide que la plus dure des pierres et un homme qui semble inébranlable, voire capable d'encaisser une charge sans bouger... et il est facile de savoir pourquoi peu osent l'attaquer ou le contredire quand il parle. Par contre, à travers ce mélange de force chaotique et sauvage, on peut ressentir la maîtrise que le jeune homme possède sur son corps.

Description morale:
Yusuyuki semble être comme tous les autres hommes de son stéréotype... et pourtant il reste unique. La dévotion corps et âme dans laquelle il s'est plongé pour chasser les yôkai est impressionnante et plusieurs le prennent pour un fou de guerroyer aussi ouvertement contre ses êtres que l'humanité tout entière craint. Et pourtant, la volonté et le courage du jeune homme sont sans égal ou presque, ce dernier ignorant complètement ce qu'on peut penser de lui pour continuer la croisade sacrée qu'il s'est imposée lui-même. Étant fils d'un ancien samouraï, l'honneur est pour lui une chose inviolable, bien que les années l'on pousser à modifier la vision de l'honneur que son père lui a transmis plus jeune. Froid, distant, incapable d'afficher la moindre peur et encore moins le moindre sentiment d'attachement, il est une très belle image de ce que son les samouraïs au service de leur daimyo sont : des machines de guerre ayant remisé leur humanité dans le sang et la soif de guerre. Bon, il n'est pas aussi extrême que c'est dernier, mais il fait penser à eux sans le moindre doute.

S'il est incapable de montrer le moindre sentiment d'attachement, il n'est pas non plus impossible pour lui de s'attacher à certaines personnes qui ont su lui inspirer le respect ou l'estime. Ces rares personnes sont protégées au péril de sa vie et sont les seules pour qui le jeune homme fait parfois entaille à son attitude habituelle pour eux. Ce n'est par contre pas fréquent et il est aussi très facile de passer d'amis à ennemis avec Yusuyuki. Autant sa confiance est très dure à obtenir, autant elle est très facile à perdre.

Par contre, il est très attentionné et très au soin avec la jument qu'il utilise comme monture depuis quelques années. La solitude l'ayant amené à se forger par lui-même, il regrette souvent de ne pas savoir comment se mélanger aux autres, mais finit toujours par passer à autre chose rapidement et a laissé ses regrets derrière lui. Il lui arrive souvent de s'isoler des autres, tolérant leur présence s'ils viennent, mais parlant peu ou refusant de vraiment établir un dialogue. Quand une personne persiste trop sur son cas, alors il a tendance à démanteler les bases morales de la personne pour voir si elles sont vraiment solides ou bien si elles sont déjà sur le point de s'effondrer, s'attirant ainsi des ennemis dans bien des cas, ou du moins, limitant sa liste de connaissances favorable à lui.

Histoire: Voir post suivant

Points forts:
Qualité immédiatement apparente chez Yusuyuki : Sa volonté. L'homme possède une volonté de fer presque impossible à faire flancher et il ne dévie jamais, ou presque, de ses préceptes moraux. De plus, il est un adepte du dicton qui dit un esprit sain dans un corps sain. Le chasseur de yôkais prend un soin considérable face à son corps pour qu'il soit toujours à 150% d'efficacité. Cela peut en surprendre plus d'un sachant qu'il pousse son corps à dépasser des limites parfois époustouflantes, mais quand même, il sait reconnaître les limites à ne pas dépasser. Sage, il n'aime pas pourtant montrer toute la grandeur d'âme que cela lui procure et la bonté qui l'habite. Chose sûre par contre, ceux qui réussissent à avoir sa confiance et son estime voit un tout autre homme que les autres.

Points faibles:
Yusuyuki est un homme idéaliste et donc plus fermé d'esprit que les autres de manière générale en ce qui a trait à ses idéaux, comme la chasse au yôkais. Il est donc prêt à sacrifier énormément de lui-même dans cette chasse qu'il juge être une mission vitale pour le bien de l'humanité. Difficile à confier sa confiance et à se lier à une autre personne, il serait prêt à se tuer pour ceux qui ont son estime pourtant. Il préfère de loin mourir plutôt que d'avoir à vivre avec un échec dans le fait d'avoir abandonné une personne qu'il estime. De plus, l'échec peut rapidement le plonger dans un état de dépression ou de colère si on tourne le fer dans la plaie et il vit très mal avec les erreurs de son passé. Finalement, il accorde une importance à son honneur, du moins, selon sa vision de l'honneur, démesuré qui le pousse parfois à accomplir des actions que les gens jugent des plus insensé pour le préserver.

Monture:


Nom: Kyoufuu
Description physique et mentale: La jument possède une robe baie et une marque blanche sur le front. Son pelage est donc marron, tandis que sa crinière, sa queue et les bas de ses membres sont noirs. Yasuyuki ne la considère pas comme une monture de guerre, mais elle ne s’enfuira pas au combat non plus, ce qui est une chose facilitant ses chasses aux yôkais. À l’image de Yasuyuki, Kyoufuu est disciplinée et méthodique dans ses actions, tout comme elle fait preuve d’une loyauté infaillible à son maître. Bien qu’elle ne soit pas hostile avec les autres, seul Yasuyuki ou ceux qui ont été autorisés par celui-ci peuvent la monter et toute agressivité sera répondue par l’agressivité.

Vous

Votre nom: Gabriel
Votre âge: 19 ans
Comment trouvez vous le forum?: Assez intéressant pour que je m’y inscrive, ça en dit pas mal sur mon appréciation non? Smile
Des suggestions?: Me valider sans poser la moindre question? Razz Nan, je rigole, aucune.
Autre chose à nous signaler?: Eeeeeeeeeeeeee … ouais, que j’ai rien à signaler xD


Dernière édition par Yusuyuki Takashi le Jeu 21 Juil - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuyuki Takashi
Chasseur de yôkai implacable
avatar

Messages : 11
Exp : 15
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Yusuyuki Takashi   Jeu 21 Juil - 13:26

Yusuyuki naquit de l'union du samouraï Masatake et de sa femme Katsumi. C'est donc dire que dès le plus jeune âge, aussitôt que l'enfant put survivre sans le sein maternel, il fut retiré à sa mère pour ne pas que l'amour maternel ne l'affaiblisse. Ainsi, il fut élevé comme le digne fils d'un samouraï. Quand il fut en âge d'apprendre à se battre, il fut formé au combat. Quand il fut un enfant, on commença à lui faire manger du riz mélanger à une substance imitant du sang, lui retirant ainsi tout dégoût pour le sang. Quand il fut au début de son adolescence, on le fit assister à des exécutions en grand nombre et parfois le soir on lui demandait d'aller chercher la tête d’un des exécutés. Comme tous les autres enfants, Yusuyuki se surpassait, devenait sans pitié, perdait les quelques réticences humaines à se battre et à faire couler le sang. Comme tous les autres enfants, Yusuyuki devenait un samouraï... une machine de guerre sans émotion, sans regret, sans pitié, sans retenue et totalement asservie à une autorité dont il ne posait aucune question.

***

Le coup de son père arrivait dans un mouvement familier au jeune adolescent. Dans un mouvement fluide, il attaque le katana de son père avec le sien. C'était une notion subtile, mais les bloques n'existaient pas dans le combat pour les samouraïs, il n'y avait que les attaques. Les attaques contre l'ennemi ou les attaques contre son arme. Mais, jamais un samouraï ne bloquait, toujours il attaquait. C'était ainsi, il devait avoir l'avantage et garder la direction de la bataille entre ses mains. Il prit le rebond sur l'arme de son père pour attaque ce dernier et un coup percuta son arme plus violemment que d'habitude. Sans réussir à reprendre sa prise sur la garde de son arme, Yusuyuki échappa son katana qui alla percuter le sol plus loin. Avant la moindre réaction, la lame de son père vint sur son cou et entailla sa peau doucement pour faire couler le sang.

« Ton katana est une partie de ton âme mon fils, jamais tu ne dois le laisser te quitter des mains. Jamais! Sans lui tu n'es rien, sans lui tu n'es qu'une âme brisée et futile. Ne me fais jamais la honte de nouveau de te voir laisser ton katana quitter tes mains. »

***

La nuit était avancée et Yusuyuki était dans le village à l'endroit où avaient eu lieu les exécutions. Il regarda les corps et ressentit au fond de ses entrailles une certaine peur lui glacé le sang. Les morts pouvaient être dangereux, les esprits aussi... comme tous ceux qui étaient destinés à devenir samouraïs, il avait eu son éducation spirituelle. Pourtant, il devait le faire, sinon il ne serait qu'une honte pour sa famille et pour lui-même. Ainsi, il approcha doucement et prit bien soin d'être attentif aux environs, jusqu'à arriver à son objectif. Ainsi, dans un mouvement rapide et précis, il se saisit de la tête d'un des suppliciés et se dépêcha de tourner les talons pour s'éloigner de l'endroit un maximum. Il ne devait pas afficher de peur, certes, mais il n'était pas non plus assez inconscient pour rester près des morts qu'il dérangeait non plus. Il parvint donc à rapporter la tête à son père et à quelques autres samouraïs qui avaient en charge de le voir réussir à devenir un homme plus tard.

***

Ce ne fut que deux scènes banales de son éducation au village. Son père lui enseigna aussi l'honneur très rapidement. C'était un concept clé dans le fait d'être un samouraï et tout jeune homme se devait de le maîtriser dans les plus brefs délais. Tout se déroulait bien jusqu'à ce que le seigneur du village où sa famille vivait se fasse tuer. Alors, son père s'exila dans la honte de son échec, partant avec sa famille en errance et gagnant désormais le titre de Ronin. Un Ronin... un samouraï déchu, un samouraï ayant perdu son honneur... un homme qui ne valait plus grand chose finalement. Pourtant, son père continua l'éducation de son fils qui commençait tout juste l'adolescence et qui avait peut-être une chance de pouvoir laver l'honneur de la famille, qui sait. C'est donc ainsi que la famille commença à voyager en mercenaire d'un endroit à l'autre, ne s'établissant jamais longtemps quelque part.

Ce n'était pas la vie rêver pour un enfant, soit, mais c'était la vie qu'avait à vivre Yusuyuki et il le faisait très bien. Continuant d'apprendre l'art d'être un samouraï avec son père, bien qu'il savait qu'il ne pouvait plus prétendre à ce titre, la vie de nomade le changea néanmoins. Le fait de ne jamais pouvoir prétendre à une patrie, à un daimyo ou à quoi que ce soit de fixe ne put qu'affecter le développement du jeune garçon. Bien évidemment, il finit par devenir un homme qui accompagnait son père lorsqu'il allait en mission. Il avait appris à manier les armes du samouraï, ainsi que le combat sans arme. Avec l'argent que son père lui avait laissé, il avait acheté un daikyû et un tanto. Jamais il n'avait manié le katana de son père, ni son wakizashi... c'était des fragments de l'âme, alors il n'avait jamais demandé à son père de les lui laisser, c'était impensable.

Enfin, jusqu'au jour où son père fut tuer par un yôkai. Ce fut la pièce tournant de la vie de Yusuyuki qui avait alors 17 ans. Les yôkai ne lui étaient pas inconnus, il savait que certains humains dédiaient leur vie à les tuer, mais jamais son père ou lui n'avait voulu s'attirer le courroux de ces derniers. Par contre, ce fût à ce moment une véritable déclaration de guerre que lui fit les yôkais et il voyagea avec son père vers le plus proche village pour lui offrir une sépulture décente. Sa mère mourut dans le voyage, tombant malade et ne luttant pas un seul instant pour survivre, laissant un Yusuyuki seul et en proie à une souffrance horrible lorsqu'il parvint à un village proche. Il fit le nécessaire pour offrir une sépulture à ses parents qui se voulaient décente et il prit les armes et l'armure de son père pour continuer son voyage par après. Maintenant rendu sienne, les armes de son père étaient rendues un fragment de son âme... ce que Yusuyuki espérait pouvoir l'aider, ce qui lui faisait espérer que tout ce que son père avait pu être et qu'il avait admiré, deviendrait partie intégrante de lui par l'appropriation qu'il venait de faire. Bien évidemment, ce n'était pas quelque chose d'encourager de dérober les armes d'un mort, mais Yusuyuki savait que son père aurait aimé le voir les porter pour lui.

Il fit donc voyage à travers quelques villages, jusqu'à trouver ce qu'il cherchait. Il finit par rencontrer un de ses chasseurs dont il avait entendu parler et suite à des discussions un peu agressives et emprunte d'un défi palpable, il finit par avoir l'approbation de se dernier pour être former au mieux que l'homme pouvait le former. Après tout, si les chasseurs refusaient de former tout le monde, qui prendrait leur relève. C'est ainsi que Yusuyuki commença à parcourir le monde en tant qu'apprenti une nouvelle fois, mais avec un nouveau mentor. Durant deux longues années, Yusuyuki combattit les démons que son mentor pourchassait. Tentant d'apprendre le maximum qu'il pouvait, il développait toujours une haine plus profonde envers ces êtres qui s'amusaient à leurs dépens sans la moindre équité au vu de leurs avantages surnaturels. Tranquillement, cette vengeance qu'il voulait porter contre les yôkais se transforma en esprit de croisade totale pour libérer l'humanité de ces tyrans sans le moindre droit de continuer de les terroriser. Ces deux années le changèrent et le marquèrent profondément, jusqu'à ce qu'il décide de partir de son propre chef vers sa vie en remerciant son mentor pour tout ce qu'il avait fait. Venait un temps dans la vie d'un homme où il fallait savoir partir de ses propres ailes.

Jusqu'à 19 ans, il chassa les yôkais de faible puissance seul sans jamais dévier de son objectif. Il ne savait pas lequel avait tué son père et s'en foutait à vrai dire. Il ne voulait plus se venger, c'était derrière lui depuis longtemps comme sentiment. Non, ce qui le motivait était tout autre. C'était une volonté implacable de libérer l'humanité de la terreur qu'elle devait endurer, une volonté et une haine envers les oppresseurs des siens. Quant aux hanyôs, il savait faire la part des choses. C'est vrai qu'on ne choisissait pas ses parents. Autant il tuait les hanyôs qui répondaient à leur nature de yôkai, autant il épargnait ceux qui faisaient preuve d'humanité et qui aidaient l'humanité à mieux se porter. C'est deux années de chasse solitaire firent un peu plus dans le développement de l'homme qu'il est aujourd'hui et lui fit prendre conscience de l'horreur que vivait ceux de sa race qui ne savait pas se battre contre les yôkais. Déjà que les guerres, les samouraïs, les ninjas, les brigands et autres ravageaient les non-combattants souvent... en plus les yôkai qui avait tout de plus que les humains qui se permettaient de s'en prendre à eux... nan, c'était une chose qu'il ne pouvait tolérer.

Suite à quoi, une fois ses 19 ans atteint et dépasser, il put commencer à chasseur des yôkais un peu plus puissant, s'alliant parfois temporairement à d'autres combattants pour avoir l'avantage numérique. Bien qu'ayant été élevé en samouraï, il ne faisait pas les choses de façon suicidaire non plus, usant de tactique et de stratagème pour assurer la victoire. Il passait de village en village et se faisait payer plus ou moins pour ses services d'exterminations de yôkai. Parfois, il se contente d'accepter l'hébergement, la nourriture et les soins gratuitement à défaut de paiement pour s'établir temporairement pour une chasse. Il n'abusait par contre jamais de rien quand on lui laissait ce genre de soin en compensation de ses services. Durant des années, il ne vécut plus que pour une chose, la chasse. Ses prouesses avec le daisho (style de combat incluant un katana et un wakizashi utilisé de paire) devenaient remarquables, Yusuyuki les maniant comme s'il n'avait vécu que pour les utiliser. Passant les étapes doucement, il augmentait de puissance de yôkai quand il se sentait plus que prêt-à le faire, usant de l'aide de ceux qui pouvait lui être utile quand il n'avait pas la puissance de les affronter seul, abandonnant la chasse quand il était voué à ne pas parvenir à le tuer.

Jusqu'à ses 23 ans, il n'eut jamais la connaissance d'un yôkai pouvant le tuer. Ceux qui en avaient la puissance en général étaient soit surpassés par le nombre que Yusuyuki avait rassemblé avec lui, soit affaiblissent par un stratagème de l'homme qu'il avait soigneusement établi. Pas qu'il était forcément des plus intelligents... mais à force de chasser et tuer une espèce, on finissait par la connaître un petit peu. Néanmoins, à un moment de sa carrière, Yusuyuki fit une erreur comme tout homme finit par faire un jour et affronta un démon qui était plus puissant qu'il ne lui avait été dit. Rapidement, Yusuyuki perdit l'avantage du combat, faisant détaler sa jument qui portait son arc au village pour l'épargner de la mort. Dans un dernier combat, sachant qu'il allait mourir, Yusuyuki mit toute son énergie à blesser le plus possible le démon pour laisser le maximum de répit possible au village. Il n'avait pas peur de la mort, il avait été élevé en samouraï et il savait que face à la mort, il fallait choisir de mourir et non de s'enfuir pour vivre. Une douleur atroce parcourut son corps... puis tout s'évanouit et la mort se saisit de lui. La mort, Yusuyukine ne lutta même pas et accepta avec joie cette délivrance, comme on lui avait enseigné toute son enfance.

Ce qu'il vécut dans la mort fut pour lui moins pire que pour d'autres, du moins il présume. Condamné à errer seul et sans but, Yusuyuki prit ce temps comme un repos, comme de la sérénité bien méritée. Habitué à la solitude, il ne souffrit que très peu de sa solitude dans la mort et au contraire y trouva matière à réfléchir et prendre un temps pour seulement méditer et faire la paix en lui. Après tout, ce n'est pas comme s'il pouvait continuer sa croisade contre les yôkais. C'était ce qu'il croyait, jusqu'à ce qu'un fin rayon lumineux traverse le morne univers où il était coincé. De nature curieuse, le jeune homme alla donc voir ce que cela pouvait être, désireux de découvrir ce que cela pouvait bien signifier. Ce qu'il ne s'attendait pas, c'était à revenir à la vie, ce qui arriva. Le chasseur de yôkai reprit conscience le visage contre terre et le corps meurtri. Durant un moment, une douleur parcourut son enveloppe de chair et s'estompa, le samouraï resserrant ses mains sur son katana et son wakizashi. Ils étaient encore là... ce qui le soulagea encore plus que de se savoir de nouveau en vie. Il se retourna sur le dos et s'assit doucement pour reprendre ses esprits et sortir de la confusion. Il était à l'endroit de sa mort, mais plus tard visiblement. Il se releva et rengaina ses armes, constatant avec plaisir que son tanto était encore là aussi.

Après un moment de réflexion et de remise au clair, constatant sa vie qui reprenait, il décida de se rendre au village dont il avait souvenir être proche. Il remarqua du même coup la marque qui brillait sur le dessus de son bras gauche, là où le bras et l'épaule se rejoignaient. Habilement, il dissimula la marque avec du tissu qu'il avait sur lui et se rendit au village qui semblait toujours exister. On le reconnut et il reconnut quelques personnes. Apparemment, seulement quelques mois avaient passé et il put donc habilement faire passer son absence pour autre chose qu'une visite au royaume des morts, ce qui bien évidemment n'était pas à divulguer, il le savait bien. On lui fit même la grande surprise d'avoir pris soin de sa jument et il put donc la retrouver et reprendre l'équipement qu'il avait laissé à cette dernière. Il acquitta la dette qu'il avait auprès du village en participant à leur quotidien durant un moment, les aidant ainsi en retour, jusqu'à ce qu'il juge s'être acquitté de sa dette. Ainsi, il partit après avoir fait ses salutations au village et continua d’errer, reprenant la chasse au yôkais qu'il avait toujours rempli. Son retour du royaume infernal le laissait encore plus en volonté de réussir, sachant que ce qui attendait les victimes des yôkais n'était pas enviable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sâya
N'aie pas peur, la mort est une douce mélodie...

avatar

Messages : 35
Exp : 13
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Yusuyuki Takashi   Jeu 21 Juil - 13:31

    Bienvenu sur le forum ! Bon courage pour la fin de tes fiches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana Konoka
世界は復活する火に
avatar

Messages : 124
Exp : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : Chez elle

MessageSujet: Re: Yusuyuki Takashi   Jeu 21 Juil - 13:39

Mwhahahahahahaha! Je te refuse avec toute la méchanceté donc je suis capable Cool

Non j'déconne, y a rien à dire, tu as bien suivi ce que je t'ai dit =D

Validé!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yusuyuki Takashi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yusuyuki Takashi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eclaircissement
» Japan Expo Centre : 29 et 30 octobre 2011
» Une personne importante pour Takashi !
» Takashi Oni, un éclair d'espoir. [100%-TERMINÉ]
» Takashi Haruna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inuyasha & Sesshômaru RPG :: Hajimete :: Enrôlement :: Fiches validées-
Sauter vers: