Inuyasha & Sesshômaru RPG
Bienvenue!

Te voici sur le forum RPG Inuyasha basé et sur la série, et sur le troisième film "L'épée de la conquète" du monde! Il est encore récent certes mais se développera vite si tu t'inscris.

Tu connais la série mais pas le film? Tu ne connais pas la série tout court ou juste le manga? Tu es un joueur débutant? N'aie crainte! Le Staff est là pour t'aider, n'hésite pas à poser tes questions.

Pour le moment, les personnages du manga commencent à être pris, dépèche toi si tu veux en incarner un donc!
Pour le reste, nous t'invitons à lire le règlement, les descriptions des différentes races que tu peux incarner et le contexte.

Bon jeu et en espérant te voir bientôt parmi nous!

Inuyasha & Sesshômaru RPG

Sou'unga est de retour et des âmes défuntes ont réussi à revenir parmi nous. Venez aider nos héros à à combattre cette nouvelle menace!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaede Nabeshima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaede Nabeshima
Guérisseuse et protectrice pour l'Impératrice
avatar

Messages : 5
Exp : 3
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Kaede Nabeshima   Mer 20 Juil - 16:17

Votre Pseudo

  • Nom: Nabeshima
    Prénom: Kaede
    Surnom: Kae ou Ka
    Age: Seulement que 236 ans (24 ans physiquement)
    Sexe: Féminin
    Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
    Peuple: Yôkai/Shinmatsuei
    Métier ou Statut: Officiellement, elle est considérée comme une guérisseuse pour les courtisanes de l’Akai Kôkyo et aussi comme une confidente aidant à régler les problèmes de certains clients (psychologue pour le clan Razz). Officieusement, elle est la responsable de la sécurité d’Ayana.


Pouvoirs: Kaede n’a qu'un seul pouvoir. Il s'agit d'un pouvoir un peu particulier. Elle possède la faculté de guérir les autres de leur blessure ou de leur maladie. En effet, Kaede peut refermer les plaies, réparer les os et autres choses du genre. Néanmoins, plus la blessure est délicate ou importante, plus l’énergie demander affaiblit Kaede. Elle peut même souder de nouveau un membre à la personne qui l’a perdu, mais elle ne le fait jamais ou presque, car il s’en suit un coma de quelques jours (minimum 3) tant l’énergie demandée est grande. Quant aux maladies, elle peut en faire partir certaines ou en affaiblir les symptômes de d’autres, mais encore une fois cela est très énergivore et elle ne le fait que par obligation, car le coma arrive rapidement. Puis, finalement, ce pouvoir lui permet de guérir les poisons. Seulement, son corps durant le processus l'absorbe. En soi, ce n'est pas dramatique s'il s'agit d'un poison normal, car en tant que yôkai elle y résiste. Seulement, ce processus affaiblit considérablement son corps qui met 2 à 3 jours à combattre le poison avant de l'éliminer, la laissant du coup diminuer et invalide au combat. S'il s'agit d'un poison créer pour affecter un yôkai... alors son corps s'empoisonne et elle doit guérir le poison comme tout autre yôkai quitte à en mourir.
Armes: Étant garde du corps d’Ayana, Kaede à toujours sur elle un kaiken (tanto dissimulée) pour palier à toute situation qui survient sans prévenir. Maîtrisant le combat désarmé, elle se contente de cela dans la majeure partie du temps. Quand elle doit l’accompagner en zone plus dangereuse ou incertaine, elle a avec elle une nodachi que sa puissance de yôkai lui permet de manier dans trop de problèmes.
Autres objets: Elle ne possède pas vraiment d’autres objets à part quelques onguents ou concoctions pour aider la guérison vu qu’elle revêt un rôle de guérisseuse auprès des courtisanes

Description physique:
Sur certains points, Kaede ressemble à l'Impératrice. Néanmoins, elle n'a jamais mentionné ressembler à cette dernière, sachant très bien qu'elle est loin d'attendre un début d'équivalence avec cette yôkai des plus puissantes et elle ne tient pas du tout à provoquer le courroux de celle-ci. Semblable à une humaine, elle aussi, ses cheveux sont d'un rouge des plus voyant, surtout qu'ils ont une longueur assez prononcée et qu'ils arrivent facilement aux genoux de la yôkai. Quant à ses yeux, ils sont noirs, un autre témoignage de sa nature non humaine qui la différencie des autres. Ce dernier détail est moins apparent, car elle possède quand même une pupille, mais une personne qui s'y attarde le remarque forcément. Son visage fin et délicat laisse paraître une femme farouche et bien en connaissance de ce qu'elle veut pourtant, mélangeant une espèce de charme délicat à une force certaine. Ses lèvres formant constamment un sourire ne laissent en fait paraître qu'un certain amusement des gens et un sadisme subtil.

Le reste de son corps, d'une grandeur moyenne considérant son 1m70, est loin de la complexée, mais n'est pas non plus un corps à susciter l'envie de tous. Cou bien dessiné sur des épaules envoûtantes, ses formes sont satisfaisantes et ne font aucunement honte à la yôkai. Ses longs bras graciles semblent fragiles et contraste énormément avec sa nodachi quand elle la manie. D'ailleurs, voir une femme comme elle porter une telle arme est immédiatement un témoin de sa nature non humaine. Elle a aussi la marque de son retour à la vie sur l'avant-bras droit, à l'opposé d'un tatouage qu'elle avait fait faire de son vivant. Son corps svelte se poursuit à l'image du reste et se complète par de longues jambes tout comme ses bras, graciles et aguichants.

Lorsqu'elle est dans l'Akai Kôkyo, Kaede se vêtit de façon décente avec des kimonos simples et qui se fondent dans le décor, faisant ainsi qu'on porte peu attention à elle et qu'elle n'est donc pas très visible, ce qui plaît beaucoup à l'Impératrice dont elle surveille la sécurité. Par contre, quand l'Impératrice la mobilise pour ses escortes ou pour une mission, Kaede change un peu son style vestimentaire. Elle ramène ses cheveux le plus possible en chignon ou en tresses pour les rendre moins gênants et surtout plus faciles à dissimuler, ainsi qu'elle diminue le nombre de vêtements pour se laisser plus d'aise. Généralement, elle porte un kimono qui a été coupé et qui ne couvre que sa poitrine et son bras gauche pour le haut et qui se résume à une ceinture et un pan descendant le long de sa jambe droite. Elle protège ses mains par des gants de cuirs qui laissent paraître ses doigts agiles et précis, tout comme le manque de vêtement au niveau du ventre laisse voir des petites billes de métal brillant que la yôkai a fait cicatriser dans la peau pour se donner une apparence plus endurcie.

Description morale:
Par où commencer... comme toute yôkai, elle trouve les humains et les hanyô inférieurs. Bien que le fait de les côtoyer commence à estomper doucement, bien que très lentement, ce trait de personnalité, elle est encore loin d'en être débarrassé à vrai dire. Mais, durant toute sa vie, elle a été éduquée ainsi après tout. Quand elle interagit avec d'autres yôkai, elle est plutôt hypocrite à vrai dire. Quand ils sont plus faibles, elle se montre quelque peu arrogante et méprisante. Quand ils sont plus forts, alors elle se montre très à l'écoute et respectueuse. Les seules yôkais (et personnes) qu'elle respecte sont l'Impératrice et les généraux les plus puissants et émérites. D'ailleurs, ce sont les seuls pour qui elle affiche une dévotion totale et une obéissance sans questions.

Pourquoi une telle obéissance? Parce qu'au moment où elle est revenue à la vie, Kaede était en zone inconnue et complètement déboussolée. Il ne lui avait fallu que quelques jours pour finalement tomber dans le pétrin avec un groupe d'humains et c'est le clan de cette dernière qui lui a sauvé la mise et recueillie en voyant la marque. Bien qu'elle n'ait jamais été du genre à se priver de sa liberté, elle ne put faire autrement que jurer allégeance à l'Impératrice pour l'avoir sauvé et l'avoir ainsi sauvé d'un retour au royaume des morts. C'est ce qui explique son allégeance à celle-ci et pourquoi elle la sert et la protège avec tant de conviction. Pour Kaede, l'Impératrice est un peu comme une mère veillant sur elle, elle ne se voit aucunement comme une esclave et lui dire une telle chose ne ferait que la faire entrer dans une colère que peu peuvent lui penser capable.

Quant au reste, Kaede est très réservée. Pas qu'elle se refuse aux autres, mais qu'elle ne va pas vers eux vraiment. Si on l'aborde, elle peut discuter sans problème et même se révéler plus ou moins agréables de compagnie selon le contexte. Par contre, il faut savoir comment s'y prendre, car il est facile de confronter la yôkai sans vraiment s'en rendre compte. De plus, le fait qu'elle soit guérisseuse et qu'elle soit une ressource qui aide les autres membres du clan font qu'elle en sait beaucoup, information qu'elle ne divulgue à personne hormis l'Impératrice si elle le demande et que l'information est appropriée à révéler. Peu la connaissent, mais peu la détestent aussi. Chose sûre, elle est différente des autres yôkai, bien que près d'eux quand même.

Histoire: Voir post suivant

Points forts:
Kade possède un talent en guérison dû à son pouvoir qui lui a fait apprendre à connaître ce monde, mais elle est aussi très douée avec le psyché, la raison pour laquelle les membres du clan la considèrent comme une personne à consulter en cas de problème de l'esprit. Commençant à s'habituer à la présence des hanyô et des humains, elle est beaucoup moins réticente à les aider qu'avant, mais ne sera jamais non plus très dévouée. Seulement, pour le bien du clan et pour la puissance de celui-ci, elle aide quiconque vient la voir faisant partie du clan en faisant les efforts nécessaires. De plus, elle maîtrise très bien le combat désarmé pour ce qui est de réagir rapidement pour protéger sa supérieure, tout comme elle maîtrise le combat de l'esprit pour venir à bout de certains adversaires sans même avec besoin de recourir à ses armes... ou bien pour facilité le travail de ses dernières.

Points faibles:
Bien que vivant parmi les humains et dans un clan regroupant certains humains et hanyô, Kaede a encore un peu de mal à accepter ceux-ci et encore plus à voir en eux des égaux. Bien évidemment, elle les respecte et se montre le moins désagréable possible, mais c'est uniquement parce que le clan l'exige et Ayana. D'ailleurs, la yôkai est totalement dévouée à sa supérieure et est d'une fidélité aveuglement infaillible. C'est donc dire que la yôkai ne désobéit jamais et prend toutes les paroles d'Ayana avec un sérieux inégalé. Décevoir Ayana ou se faire reprocher la moindre chose par cette dernière rend d'ailleurs la yôkai de mauvais poil et il n'est pas conseiller de lui chercher des ennuies à la suite d'une telle circonstance.

Familier:


Nom: Hadoku
Description physique et mentale: Il s’agit d’un serpent discret que Kaede tient loin des regards évidemment. Il ne fait que 30 cm de long et n’est pas très imposant, ce qui permet à Kaede de la garder cacher sans problème ou bien de le dissimuler sur elle au besoin. Il est venimeux et sa morsure injecte un poison qui s’attaque au globule rouge, provoquant ainsi des problèmes de santé conduisant à la mort si aucune assistance n’est apportée à la victime. Soumis et docile envers sa maîtresse, il préfère fuir toute menace quand il est laissé à lui-même sans sa maîtresse et évite de se faire voir. Néanmoins, s’il venait à être menacé et ne pas pouvoir s’enfuir, il n’hésiterait bien évidemment pas à mordre.

Vous

Votre nom: Gabriel (Double-compte Razz)
Votre âge: 19 ans
Comment trouvez vous le forum?: Assez intéressant pour que je m’y inscrive, ça en dit pas mal sur mon appréciation non? Smile
Des suggestions?: Me valider sans poser la moindre question? Razz Nan, je rigole, aucune.
Autre chose à nous signaler?: Eeeeeeeeeeeeee … ouais, que j’ai rien à signaler xD


Dernière édition par Kaede Nabeshima le Jeu 21 Juil - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Nabeshima
Guérisseuse et protectrice pour l'Impératrice
avatar

Messages : 5
Exp : 3
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Kaede Nabeshima   Jeu 21 Juil - 15:24

La naissance de la yôkai ne fut pas exceptionnelle. Ses parents étaient loin d'être parmi les puissants de ce monde et on n'accorda pas une grande attention à la petite, hormis les parents de cette dernière qui se chargèrent de son éducation. La famille vivait seule, dans des coins reculés, permettant ainsi une grande discrétion et un certain confort vu que personne ne leur en voulait. D'apparence humaine, hormis ses yeux et ses cheveux, son pouvoir attira rapidement la confusion chez ses parents. Son père était un démon affilié aux serpents, alors que sa mère avec le pouvoir de lire et dominer les esprits. C'est donc dire que de voir leur fille avec un pouvoir de guérison, qui se manifesta vers la vingtaine, les surprit énormément. Néanmoins, cela ne réduisit pas l'affection qu'ils lui portaient et les soins qu'ils lui prodiguaient. Après tout, ils n'avaient qu'une enfant et voulaient s'assurer une descendance correcte non. Il fit donc le nécessaire pour qu'elle puisse développer son don et la laissa même étudier l'herboristerie et la médecine ésotérique, domaine qui l'avait intéressé vu la réciprocité avec son pouvoir. Et puis, ce pouvait être serviable quand l'un ou l'autre venait à se blesser pour une raison quelconque de toute façon.

Les premières décennies de sa vie furent donc sans grand intérêt et sans histoire. Elle vivait avec ses parents et explorait à l'occasion le monde en se gardant de s'attirer le courroux des autres. Oui elle avait apparence humaine, ce qui en effet soulignait qu'elle n'était pas aussi faible que certains, mais elle n'était pas non plus toute puissante. Faut dire que ses parents lui avaient appris très tôt à montrer un 'respect' de circonstance envers ceux qui avaient la puissance de s'en prendre à elle, tout comme le fait de ne pas se montrer faible devant ceux qui lui étaient inférieurs. Comme tout yôkai, ou presque, on lui enseigna que les humains et les hanyôs n'était en rien égal aux yôkais et qu'ils étaient des êtres inférieurs et sans jamais possibilité de les surpassé. Bien évidemment, certains hanyôs avaient plus de puissance que d'autres yôkais, mais leur nature humaine les rendait plus vulnérables et plus fragiles. Elle développa donc cette arrogance et ce mépris pour tout ce qui n'était pas de sa race et on lui inculqua la préoccupa de garder la pureté du sang quoiqu'il n'advienne dans sa vie.

Puis vint un temps où la yôkai décida qu'il était temps de partir sur le monde seule et de se faire sa propre vie, de vivre comme elle l'entendait et comme elle le voulait. Pas qu'elle n'aimait pas ses parents, mais bon, après 4 ou 5 décennies, elle avait envie de liberté et d'aventure. C'est donc un soir qu'elle quitta le domicile familial bien à l'affût des dangers de ce monde et des problèmes qu'elle pouvait rencontrer en tentant de faire son chemin indépendamment. Pourtant, elle ne regretta jamais ce geste et commença à profiter de la vie pleinement. Continuant de se cultiver, d'apprendre sur la guérison, de jouer au jeu de la séduction avec d'autre yôkai et de tenter les expériences qui lui semblaient intéressantes, elle fit un bon bout de sa vie ainsi. Bien évidemment, il arrivait que certains humains viennent l'embêter ou lui cherche des problèmes, humains qu'elle ne se gênait pas de retirer de sa route par la douleur ou la mort, sans le moindre regret, bien qu'elle n'allait pas spécialement leur chercher des ennuis non plus.

Seulement, vint un jour où elle rencontra un autre yôkai avec qui elle continua la route, appréciant la compagnie de ce dernier et vice-versa. Tous deux plutôt aventureux et assoiffé de vivre toujours de nouvelle expérience pour en découvrir plus sur l'existence qu'il menait, ils s'entendirent très bien rapidement. En échange des connaissances qu'elle lui transmettait, le yôkai lui apprit à se battre. Que ce soit à main nue ou avec un kaiken, il l'entraînait pour qu'elle puisse affronter seule les problèmes qui pourraient lui survenir la journée où ils retourneraient à leur vie indépendante. Car, l'un et l'autre n'étaient pas dupes, il ne passerait pas le reste de leur vie à voyager ensemble, les deux étaient beaucoup trop indépendants et sans attache. Il lui apprit même à manier la nodachi... le sabre des cavaliers humains, une arme tellement imposante que les humains avaient de la difficulté à la manier. Par contre, pour un yôkai naturellement plus fort qu'eux, c'était une arme tolérable. Lente et peu manœuvrable, elle avait le mérite de tenir les adversaires à grande distance de par sa longueur.

Puis, un jour, chacun partit de son côté et ils reprirent leur existence de découverte et de plaisir chacun de leur côté, reprenant contact à l'occasion. Cette vie convenait parfaitement à Kaede, qui d'ailleurs finit par retourner voir ses parents qui l'accueillir à bras ouvert, content de revoir leur fille qui avait quand même beaucoup évolué et progressé dans sa vie. D'ailleurs, c'est à ce moment que son père lui fit le cadeau d'Hadoku, le serpent qui aujourd'hui est son familier, pour qu'elle garde à jamais un souvenir d'eux. Forte heureuse, elle prit soin de l'animal et tissa rapidement avec lui le lien de maîtresse qui se devait d'être. Le serpent lui était dévoué de toute façon et savait reconnaître la puissance qu'elle portait... à moins que ce ne soit dû qu'au dressage de son père, mais bon, ce n'était pas important non plus. Elle repartit donc quelques mois après pour reprendre les choses là où elles les avaient laissés, sans jamais vraiment rencontrer le moindre problème.

Enfin, jusqu'au jour de sa mort. Si Kaede n'avait jamais vraiment eu d'ennemie, elle n'avait jamais vraiment fait preuve d'une prudence extraordinaire non plus. Malheureusement, un jour, elle froissa un yôkai plus puissant qu'elle et ce dernier s'énerva rapidement contre elle. Quelque peu inconsciente malgré les avertissements de ses parents, elle n'avait jamais imaginer qu'un homme de sa propre race irait jusqu'à la tuer. Bien évidemment, le yôkai ne la tua pas simplement, elle s'était attendue à ce qu'il lui fasse la vie dure et qu'il lui fasse regretter amèrement de l'avoir contrarié, tout cela ne l'avait pas étonné. Par contre, qu'elle le vit prendre son katana pour porter le coup final, c'est yeux s'écarquillèrent et elle contempla la lame approcher jusqu'à ce qu'elle soit tuée.

La mort est une expérience qu'elle n'aurait jamais voulu vivre et qu'elle espère ne pas revivre non plus. La solitude, l'errance, le silence, le vide, la sensation que rien n'est plus... c’en était glacial même s'il ne faisait pas physiquement froid. Condamnée à y rester, Kaede ne pouvait supporter une telle chose et quand elle aperçut un rayon de lumière venir teinter le décor de nouveauté, elle s'y précipita avec l'intime conviction que cela ne pouvait en rien être nuisible. Perdant connaissance en y arrivant, elle entendit des voix parler, qu'elle saisit pas et qu'elle ne reconnut pas, pour finalement se réveiller dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et sans la moindre notion du temps ou de rien. Complètement déboussolée, elle resta un moment allongé sur le sol sans osée bouger, jusqu'à qu'une forme serpentine se glisse contre elle. Baissant le regard, elle vu Hadoku et le prit contre elle pour tenter de reprendre ses esprits un peu. Complètement désarmée, elle tentait vainement de comprendre quoi que ce soit.

Seulement, un groupe d'humain arriva et la regarda. Un des hommes la pointa et prit la parole. « Je vous l'avais bien dit que je l'avais vu! Regarder ses cheveux! Et ses yeux! Et cette marque qui brille sur son bras! C'est une yôkai, c'est certain! » Kaede, encore perdue et désorientée comprenait toutes les paroles sans vraiment pouvoir réagir ou réussir à faire quoique ce soit avec son esprit embrumé de ce retour à la vie. Les hommes hochèrent la tête et avancèrent, alors que Kaede, comprenant l'intention qu'ils avaient de la faire repartir pour cette solitude insoutenable, se relevait. Trop sous le choc de tous les évènements pour penser à engager le combat, elle prit la fuite en resserrant Hadoku contre elle pour ne pas l'échapper dans sa course, qu'elle ne semblait malheureusement pas en position de gagner. Faut dire que les humains avaient la qualité d'être tenaces quand il se sentait en force. Et elle y aurait probablement laissé la peau si des membres du clan Shinmatsuei ne l'avaient pas vu et surtout, s'il n'avait pas vu la marque scintillante à la lumière de la lune sur son bras.

C'est donc grâce à cette rencontre fortuite qu'elle fut sauve et immédiatement, elle se soumit aux consignes de ces personnes, se faisant par la suite escorté jusqu'à l'Impératrice. La femme était une yôkai d'une puissance que Kaede pouvait ressentir... et qui témoignait bien qu'elle était en position de force sur elle. Elle se soumit totalement à toutes les règles et s'agenouilla pour s'incliner devant la femme à qui elle devait indirectement la vie. Incapable de montrer la satisfaction qu'elle ressentait de ne pas avoir connu de nouveau la mort, elle jura allégeance à l'Impératrice en guise de témoignage de sa gratitude. Elle jura même de protéger la vie de celle-ci comme il avait été fait pour elle. Bien évidemment, au début c'était son serment d'allégeance qui la guidait dans le clan, mais bien rapidement, elle finit par épouser les idéaux et les lignes directrices de celui-ci, devenant membre intégrante du clan de son propre chef. Avec le temps d'ailleurs, elle finit par attendre une fonction qui témoignait bien de sa dévotion et de son implication, elle obtint le rôle de garde d'Ayana tout simplement. Après tout, elle était qualifiée pour se battre et pour veiller sur la femme. Son passage dans le royaume de la mort l'avait changé de toute façon et l'ancienne Kaede n'était plus vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayana Konoka
世界は復活する火に
avatar

Messages : 124
Exp : 39
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : Chez elle

MessageSujet: Re: Kaede Nabeshima   Jeu 21 Juil - 15:40

Etant donné que je suis à cours d'imbécilités à sortir pour aujourd'hui, je dirais juste:

Validée!.

Je sens qu'Aya va lui mener la vie dure Cool Et c'est trop tard pour faire marche arrière mwahahahaha!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaede Nabeshima   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaede Nabeshima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de Kaede Nagase
» Présentation en cours : Kaede Uriyama
» (Topic débile) Couples entre filles de 3-A...
» Chambre de SanGoto et de Kaede
» Takakanonuma Greenland : Hayashi Kaede, Hayashi Miaka, Seo Haneul & Seo Hankyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inuyasha & Sesshômaru RPG :: Hajimete :: Enrôlement :: Fiches validées-
Sauter vers: